Plaine Saint-Exupéry (volet « Mobilités durables »)

Proposer des solutions de mobilités adaptées au territoire autour de l’aéroport

Répondre à une demande de mobilité

L’ensemble de la démarche « territoire Plaine Saint-Exupéry » pilotée par l’Etat vise un objectif de conciliation, autour de l’aéroport, des forts enjeux environnementaux avec les enjeux de développement économique.

Plusieurs orientations ont été définies

  • Renforcer l’accessibilité au hub multimodal de Saint Exupéry
  • Structurer les liaisons entre les principales polarités urbaines par des transports collectifs performants,
  • Proposer un maillage en transports collectifs pour les déplacements quotidiens des populations,
  • Travailler à la mise en réseau des équipements métropolitains

Les travaux animés par le SMT AML ont permis de réaliser un diagnostic partagé de la mobilité sur ce territoire à la fin d’année 2014, permettant d’initier l’élaboration d’un plan d’actions partenarial.

Les actions de la démarche Plaine Saint-Exupéry ont été réaffirmées dans une feuille de route partenariale en octobre 2018. Elles s’articulent autour de 5 groupes projet qui disposent chacun d’un chef de file en charge de son pilotage :

  • Groupe projet « Développement des zones d’activités » piloté par le Pôle Métropolitain
  • Groupe projet « Schéma de fonctionnalités routières » sous la responsabilité des deux Conseils Départementaux de l’Isère et du Rhône
  • Groupe projet « Activités agricoles » dont le pilotage est assuré par les Conseils départementaux de l’Isère et du Rhône ainsi que le Pôle Métropolitain
  • Groupe projet « compensations foncières en matière environnementale » assuré par les services de l’Etat
  • Groupe projet « Mobilités Durables » piloté par la Région Auvergne-Rhône-Alpes et dont le SMT AML assure l’animation et la coordination pour le compte de la Région

Les orientations du Groupe projet « Mobilités durables » ont été partagées par les acteurs du territoire et ont été rappelées lors du Comité Stratégique de la démarche Plaine Saint-Exupéry du 26 septembre 2018.

Elles affirment que la mobilité et le maillage du territoire notamment en matière de transports collectifs, jouent un rôle décisif pour son développement et sa structuration.

Ces orientations visent donc à titre principal à :

  • renforcer l’accessibilité au hub multimodal de Saint-Exupéry ;
  • structurer les liaisons entre les principales polarités urbaines de ce bassin de vie par des transports collectifs (TC) performants ;
  • proposer des solutions de mobilité durable et adaptées aux besoins des déplacements quotidiens des populations et en particulier des déplacements domicile-travail (TC, covoiturage, mobilités actives, transport à la demande…).

Ces orientations devront dépasser les périmètres institutionnels pour tenir compte de la réalité des déplacements quotidiens des populations qui vivent et travaillent sur le territoire. Le périmètre d’étude est plus large que celui du territoire de la « Plaine Saint-Exupéry », il couvre le territoire Nord Isère et la Plaine de l’Ain.

Il tient compte des 3 échelles de déplacements : ceux de portée nationale et internationale liés à l’aéroport Saint-Exupéry et la gare TGV Saint-Exupéry, les déplacements à l’échelle de l’Aire Métropolitaine Lyonnaise en lien notamment avec les deux métropoles de Lyon et de Saint Etienne et l’organisation de la mobilité sur le territoire de la Plaine Saint-Exupéry.

Le 7 mai 2020, les membres du GP Mobilités Durables (SYTRAL, CAPI, Région Auvergne-Rhône-Alpes, Saint-Etienne Métropole, conseils départementaux de l’Isère, l’Ain et du Rhône, Métropole de Lyon, Communauté de Communes de l’Est Lyonnais) ont validé le lancement de la première phase de diagnostic territorial des mobilités sur le territoire de la Plaine Saint-Exupéry.

Cette première étape permettra de déterminer les enjeux actuels de la mobilité, analysés dans le cadre d’un travail partenarial entre le SMT AML et les agences d’Urbanisme de Lyon et Saint-Etienne. En parallèle, les équipes du SMT AML compléteront les travaux des agences d’urbanisme en étudiant les différents Plans mobilité Employeur (PDME) existant sur le territoire, afin de fournir des informations supplémentaires sur les déplacements des salariés au sein de la Plaine Saint-Exupéry.

ut ut sit non id felis libero Nullam